AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le virus solanum

Aller en bas 
AuteurMessage
Lazarus MacKeltar
administratrice
avatar

| MESSAGES : 76 | PSEUDO : COMPTE FONDATEUR | AVATAR : Ian McKellen
| CREDIT(S) : Stolen Paradise
| DC : Aucun
Karma : 1

MessageSujet: Le virus solanum   Mer 20 Juin - 11:51




Le virus solanum ; étude épidémiologique
Pour cette annexe concernant les zombies je prendrai pour science exacte les écrits de Max Brooks, auteur du guide de survie en territoire zombie, considéré comme la référence absolue par les amateurs du genre.
Le mot zombie, ou nzumbe, désigne en principe une personne hypnotisée par un sorcier vaudou. Aujourd'hui ce terme s'est vulgarisé, qualifiant désormais les innombrables victimes du virus Solanum. L'origine exacte de ce virus 100% transmissible et 100% mortel demeure inconnue des scientifiques. Le fléau, le réanimator, l'hyper grippe... Toutes ces métaphores scandées par la presse avant la grande émeute désignent le même parasite intracellulaire. Le mystérieux virus du Solanum.
■ MECANISME DE REPLICATION :
"Le solanum se répand grâce à la circulation sanguine, du point d'infection initial vers le cerveau du sujet. Par un processus encore inexpliqué, le virus utilise les cellules des lobes frontaux pour se multiplier, ce qui les détruit inexorablement. Pendant cette phase de duplication toutes les fonctions corporelles s'arrêtent. Si le coeur du sujet infecté cesse de battre on considère ce dernier comme officiellement "décédé". Toutefois, bien qu'en sommeil, le cerveau-mort fonctionne encore. Et le virus transforme ses cellules les unes après les autres pour construire un nouvel organe, ce qui se caractérise par une totale indépendance vis-à-vis de l'oxygène. En supprimant ce besoin essentiel le cerveau du mort vivant peut commander toutes les fonctions normales du corps humain - sans toutefois jamais en dépendre. Une fois sa mutation achevée le nouvel organe réanime le corps et le transforme en une chose qui n'a que très peu de ressemblance - d'un point de vue strictement physiologique - avec ce qu'elle était au départ. [...] Le nouvel organisme est alors un zombie, un mort-vivant." (pages 16-17 du Guide de survie en territoire zombie)
■ SYMPTOMES POST CONTAMINATION :
Le virus achève sa mutation en +/- 24 heures suivant la morphologie de l'individu.
H0 : Infection
H+5 : Fièvre ( <39.5°C ), frisson, délires légers, vomissements, douleurs articulaires...
H+8 : Engourdissement des extrémités du corps ainsi que de la zone infectée, augmentation de la fièvre (jusqu'à 41°C), crise de démence, perte de la coordination...
H+11 : Paralysie des membres inférieurs, engourdissement généralisé, rythme cardiaque ralenti...
H+16 : Coma
H+20 : Arrêt cardiaque, activité cérébrale nulle
H+23 : Réanimation
■ MODES DE TRANSMISSION :
Il convient de rappeler que le virus Solanum est 100% transmissible et 100% mortel.  
— Le virus n'est transmissible ni par l'air, ni par l'eau.
— Le virus ne se transmet qu'en cas de contact direct avec des fluides infectés (salive, sang, sperme). Aussi vous est il recommandé de prendre vos précautions si vous êtes amené à soigner une personne infectée.
— La cause principale de contamination reste la morsure d'un mort vivant.
— On suppose qu'un rapport sexuel avec un zombie présenterait des risques de contamination proche de 98%. Il nous semble toutefois inutile d'engager une campagne de prévention à ce sujet car une personne suffisamment dérangée pour tenter cette expérience n'a certainement que faire de sa propre sécurité.
— L'ingestion de chair contaminée (à partir du moment ou le sujet ne présente aucune blessure ouverte dans la bouche) n'entraîne pas de contamination mais s'avère mortelle car hautement toxique.
— Le virus Solanum est mortel pour toute créature vivante, quelle que soit son espèce, sa taille ou son écosystème. La réanimation proprement dite ne concerne toutefois que l'espèce humaine.
■ TRAITEMENT DES CONTAMINES :
— Etant donné qu'il s'agit d'un virus les antibiotiques sont sans effet.
— A ce jour, la vaccination (unique moyen de lutter efficacement contre les virus) n'a donné aucun résultat satisfaisant. Il semblerait que même l'injection d'une dose infime du Solanum suffise à entraîner une contamination mortelle.
— Un autre espoir réside dans la recherche génétique. En effet des anticorps plus agressifs conçus pour identifier et éradiquer le virus Solanum pourraient sauver l'homme d'une fin tragique. Néanmoins les conditions nécessaires à de telles recherches sont quasiment impossible à réunir dans ce nouvel univers post-apocalyptique.
— La démarche empirique montre qu'une amputation immédiate du membre infecté présenterait des chances inférieures à 10% d'éviter la contamination globale du sujet.
— Seul le sucide ou l'éxecution d'une personne contaminée pourra stopper définitivement le processus de duplication du virus et éviter la réanimation. Il est impératif que le cerveau soit détruit pour bloquer la transformation !!!
— L'injection du virus à un sujet déjà décédé ne conduit a rien, le virus ne pouvant se répandre sans circulation sanguine. De plus les cellules mortes du cerveau ne peuvent permettre au virus de se multiplier et de muter.
■ ETUDE ZOMBIESQUE :
— Les insectes tels que les mouches ou les moustiques évitent généralement les personnes contaminées.
"Les morts-vivants ont tendance à boiter et à trébucher plutôt qu'à "marcher" au sens strict du terme. Même sans blessure apparente ou décomposition avancée, leur manque de coordination affecte leur stabilité. [...] Il semble que les zombies soient incapables de courir. Les plus rapides ont été chronométrés à environ un pas toutes les secondes et demi. Mais là encore, tout comme pour leur force, c'est leur étonnante endurance qui leur donne l'avantage." [...] (page 29 du Guide de survie en territoire zombie)
— Toute créature vivante quelle que soit sa taille ou son espèce s'avère "comestible" pour un zombie.
— Le Solanum développe chez le zombie l'instinct sauvage de tuer et de dévorer tout organisme vivant se trouvant à proximité.
— Un zombie n'a en aucun cas besoin de manger pour survivre étant donné que ses organes digestifs sont diagnostiqués morts.
— Un zombie ne peut ni parler, ni réfléchir. Il est uniquement guidé par sa faim, son ouïe et son odorat. Attention le zombie pourra vous sentir et vous entendre même si ses appareils sensoriels sont décomposés ou arrachés. Certains parlent ainsi de sixième sens zombie mais cette hypothèse n'a jamais été vérifiée ! Si les morts vivants captent la lumière et sont de toute évidence attirés par les lueurs fortes, ils n'en demeurent pas moins complètement aveugles. Un crève-cervelle à quelques centimètres d'un homme serrait donc bien incapable de repérer ce dernier s'il masque son odeur et demeure silencieux.
— Etant donné leur totale indépendance vis à vis de l'oxygène, les zombies sont capables de marcher sous l'eau. Néanmoins leur manque de coordination et les éventuels courants sous marins constituent des handicaps majeurs qui limitent leurs déplacements aquatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hecatombe.forumactif.com
 
Le virus solanum
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HECATOMBE :: Le guide de survie :: [ Mise en quarantaine ]-
Sauter vers: